Entrevue

Anna Chif sur l’impact positif de l’implication des employés dans une culture caritative

Cofondatrice et Chef de produit chez Dialogue, la principale entreprise de santé virtuelle au Canada, Anna Chif partage avec nous aujourd’hui les moments forts de sa carrière et ce qui l’a motivée à devenir une Leader TechAide.

Quel élément de votre parcours personnel vous a inspiré la création de la compagnie de santé virtuelle Dialogue avec vos partenaires Cherif Habib et Alexis Smirnov?

Comme de nombreux Canadiens, j’ai éprouvé des difficultés à accéder au système de santé. Avec mes cofondateurs, nous nous sommes demandé pourquoi les soins de santé étaient la dernière industrie à résister aux avancées technologiques qui ont radicalement amélioré tant d’autres secteurs. Nous avons donc ressenti le besoin de fournir des soins accessibles, abordables et de qualité aux Canadiens. De plus, nous avons nommé notre entreprise ‘Dialogue’ parce que nous croyons que d’excellents soins commencent par une conversation positive entre une personne et un fournisseur de soins de santé qui se soucie véritablement d’elle.

Dialogue a commencé par une simple application de soins virtuels qui mettait un utilisateur en relation avec une infirmière ou un médecin. Cette idée de base a évolué vers une plateforme de santé intégrée, qui comprend désormais les soins primaires, la santé mentale, les programmes d’assistance aux employés (PAE) et la santé et la sécurité au travail (SST).

Vous êtes une Leader TechAide et vous avez organisé un défi caritatif au printemps chez Dialogue pour soutenir Centraide du Grand Montréal dans sa lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite suivre votre exemple et développer la responsabilité sociale de son entreprise?

C’était vraiment un travail d’équipe, et 100% dirigé par l’équipe, ce n’était pas une approche qui venait d’en haut, et j’en suis vraiment fier. L’équipe qui a décidé de faire de Centraide une priorité pour Dialogue a mobilisé toute notre entreprise. L’équipe a obtenu l’adhésion de la direction, mais aussi du reste de l’organisation.

Parmi les valeurs fondamentales de Dialogue, il y a que nous avons le bien-être à cœur et que nous avons du plaisir. Ainsi, au lieu de mener une campagne de collecte de fonds traditionnelle, Dialogue a lancé le défi caritatif du printemps, qui consiste à parrainer les employés qui cherchent à acquérir des habitudes saines, l’activité physique étant un élément dont les employés avaient exprimé le besoin d’en faire davantage.

Depuis le 5 avril, plus de 125 employés se sont mesurés en 10 équipes multidisciplinaires pour parcourir ensemble une distance de 3 000 km en marchant, en courant ou à vélo. Aujourd’hui, plus de 13 000 km ont été parcourus et la plupart des équipes sont à plus de la moitié de leur objectif.

L’équipe de direction s’est énormément impliquée, non seulement dans le défi lui-même, mais aussi dans les dons des dirigeants et dans la recherche de défis secondaires créatifs pour maintenir la motivation. Leur engagement a été la clé du succès du haut niveau de participation des employés et du fait qu’ils n’ont pas été obligés de faire des dons. Les employés établissent des liens avec des collègues de partout et se rapprochent de leur communauté en passant plus de temps à l’extérieur. La sensibilisation à Centraide fait désormais partie du quotidien de chaque employé.

À Montréal, qui est la deuxième plus grande région métropolitaine du Canada, 28 % des adultes ont eu du mal à se nourrir pendant la période de confinement. Pensez-vous que nous pouvons encore faire la différence en tant qu’individus?

C’est évidemment une statistique très triste. Les Canadiens sont connus pour leur générosité, et il est très encourageant de voir tant de compagnies et de Canadiens qui font du bénévolat ou qui soutiennent des organismes de charité comme Centraide. Bien qu’il y ait encore beaucoup à accomplir, il est inspirant de voir le dévouement de tant de nos concitoyens.

Chez Dialogue, de nombreux employés se sentent redevables à la communauté. L’année dernière a été très difficile pour beaucoup d’entre nous, et nous sommes fiers d’avoir été en mesure de fournir des soins de qualité à tant de Canadiens. Mais notre devoir ne s’arrête pas là, nous croyons vraiment à l’impact que nous pouvons avoir en travaillant avec Centraide pour aider les Canadiens dans le besoin.

Au début de votre carrière, vous avez passé du temps à voyager et à vivre des expériences inspirantes avec des gens du monde entier. Qu’est-ce que vous trouvez d’unique à Montréal et aux Montréalais qui vous rend optimiste et plein d’espoir pour l’avenir de notre ville?

Montréal est une ville très dynamique et accueillante. Je suis très reconnaissante envers mes parents qui ont choisi cette ville et nous ont permis de construire un avenir meilleur. En tant qu’entrepreneur, je pense personnellement que le secteur technologique et l’entrepreneuriat sont en plein essor à Montréal ; les gouvernements encourageant davantage d’entreprises à se développer et à rester ici. Cela profite à toute la ville, car cela crée des emplois de qualité qui profitent à des milliers de personnes.

Alors que nous continuons à créer des entreprises prospères comme Dialogue et tant d’autres, et que nous voyons tant de Montréalais soutenir des organismes de bienfaisance comme Centraide, j’ai bon espoir pour l’avenir de notre ville et je crois sincèrement qu’elle sera plus équitable pour tous, avec beaucoup plus d’opportunités pour les gens de s’épanouir.

Related articles

Inscrivez-vous et restez à l’affût!

Restez au courant de tout ce qui concerne Techaide; nouvelles, des annonces et des événements à venir.